Pourquoi porter mon enfant?

titre_portagepourquoi01

Voici une question que l’on me pose énormément, depuis que je porte mon fils : « Mais pourquoi tu le portes? »

Au-delà de l’envie de répondre : « Qu’est-ce que ça peut te foutre? », je trouve qu’il serait intéressant de développer une réponse qui pourrait éclairer les futurs porteurs qui s’égareraient ici, et même peut-être ajouter quelques données aux déjà-porteurs quant aux bienfaits du portage.

Tout d’abord, très honnêtement, je trouve que le principal atout du portage est qu’il nous rend nos bras, à nous parents occupés.
Qui n’a jamais eu à tenir longtemps (voire très, très longtemps) son bébé dans ses bras parce qu’il le réclamait? Tout parent s’est un jour confronté à son enfant qui pleure pour avoir son câlin à un moment où il aurait bien aimé faire autre chose (préparer le repas, aller aux toilettes, redonner une forme acceptable à la maison… la liste est infinie).
Qu’on ne s’y trompe pas, Progéniture ne passe pas sa vie en porte-bébé, il est également souvent porté à bras.
Mais quel soulagement de pouvoir offrir cette proximité réclamée à son enfant tout en continuant notre activité!

Pour ma part, le portage a allégé mon quotidien. Progéniture a toujours été très demandeur de proximité, depuis sa naissance. Le transat, le tapis d’éveil, le parc, tout cela ne lui convenait pas, il lui fallait nos bras, et rien d’autre. Pas toujours évident de mener un semblant de train de vie normal dans ces conditions.
Le portage s’est donc avéré être une bonne alternative pour mener à bien certaines activités quotidiennes, telles que faire le ménage, la vaisselle, le repas.

portage01

Echarpe de portage Ellevill Paisley, coloris Ink.

Porté, l’enfant participe à la vie quotidienne, plus activement que lorsqu’il est simple spectateur isolé.
Cela lui permet de découvrir les activités de ses parents, de s’y impliquer à son niveau même s’il ne touche pas aux objets. Il est au niveau du porteur, il vit à son rythme. Il commente les activités, il les intègre. Il observe à hauteur d’adulte, il a un autre point de vue que passif dans son transat.

Attention, je ne préconise pas de porter en permanence son enfant, il a besoin également d’être posé, pour des tas de raisons : intégrer la nécessité de séparation d’avec ses parents, développer sa motricité librement…
Mais le portage permet de lui offrir un autre point de vue, qu’il est intéressant d’intégrer à son quotidien.

 

Un autre point que j’ai envie d’aborder, est la réassurance qu’offre le portage à l’enfant, et même à son parent.
Porté, l’enfant est, par définition, tout contre son parent.
Je parle ici bien entendu de portage physiologique, où l’enfant est face à son porteur, et particulièrement de portage ventral ou hanche, lorsque les visages sont à portée d’yeux.
L’enfant est blotti contre la poitrine de son porteur, à portée de bisous et de chuchotements rassurants. S’il a besoin d’être rassuré, de se sentir enveloppé d’amour, c’est un excellent moyen de répondre à ses attentes, tout en lui assurant une position confortable (souvent davantage que lorsqu’il est porté à bras).

Si, si, c'est moi aussi qui ai fait ça!

Si, si, c’est moi aussi qui ai fait ça!

La position physiologique (dos arrondi, genoux remontés à hauteur de nombril, bras relativement serrés contre son corps) est, en soi, une position apaisante. L’enfant repose totalement détendu, sur sa base (ses fesses), sans aucune tension ou effort à fournir de sa part. Vous noterez que la position physiologique est d’ailleurs très proche de la position foetale adoptée naturellement par les nouveaux-nés. Coïncidence? Je ne crois pas!

Je n’invente rien, et je ne peux que constater les effets bénéfiques de cette position de par ma propre expérience : en porte-bébé, mon fils se calme et/ou s’endort en moyenne 10 fois plus vite que lorsqu’il est porté à bras. Faites donc l’expérience par vous-mêmes!

Le portage est particulièrement recommandé pour les nouveaux-nés : il permet d’assurer une continuité proximale entre le milieu utérin et le milieu extérieur. Il découvrira le monde petit à petit tout en étant au plus proche possible de ses parents.

Pour les endormissements difficiles, le portage est une excellente solution.
Non, l’enfant ne prendra pas de « mauvaises habitudes ». J’aborderai plus tard, dans un nouvel article, ce point précis qu’est la prise de mauvaises habitudes quant au portage, mais je dirai ici simplement que ce n’est pas le cas : porté ou non, l’enfant peut parfaitement s’endormir seul dans son lit! (ou pas, d’ailleurs)
Il est parfaitement possible de poser l’enfant une fois endormi, il suffit de dénouer doucement le porte-bébé (pour cela, je précise tout de même que c’est beaucoup plus facile avec une écharpe de portage ou un sling plutôt qu’avec un tube ou un préformé). Ou alors, on peut le garder tout contre soi et continuer nos activités : l’enfant s’est endormi à leur rythme, il ne se réveillera pas si l’on continue à bouger (j’aurai même tendance à conseiller de continuer plutôt que de s’arrêter, car c’est le changement de mouvements qui risquera de le perturber).
Pour ma part, j’endors très souvent Progéniture en écharpe. Que ce soit contre mon ventre lorsque j’ai décidé de le poser (eh oui, je ne peux pas toujours tout faire avec lui contre moi, par exemple si j’ai l’intention d’aller fumer une cigarette sur le balcon une fois qu’il sera endormi, je dois le poser d’abord!) ou dans mon dos lorsque je sens qu’il se réveillera si je le pose (en cas de reflux, de gros rhume… ou de sommeil léger, tout simplement), la sieste en écharpe fait partie de notre quotidien.

Une petite preuve en image, une photo que GrauLoup a pris lorsque Progéniture avait une grosse bronchite mais que je devais absolument travailler (pour l’anecdote, je travaillais sur un projet pour JPMBB, en écharpe JPMBB longue noire et assise sur une JPMB-Ball!) :

photo_portage01

Et même pour les siestes d’appoint, le portage est idéal! Un repas de famille, une sortie qui se prolonge… Porté, l’enfant se laissera sombrer dans le sommeil lorsqu’il en ressentira le besoin, sans avoir à chercher un endroit ou une position pour s’installer.

Enfin, le portage, c’est pratique!
Personnellement, je vis en appartement sans ascenseur. Et j’apprécie énormément de ne pas avoir à porter mes 15kg de Progéniture à bras lorsque je remonte chez moi.

portage02

Papa GrauLoup porte aussi! Ici en Petite Echarpe Sans Noeud de JPMBB noir/anthracite.

Nous allons chez la nounou en porte-bébé, nous sommes proches l’un de l’autre sans avoir à gérer la poussette à déplier/replier/garer, nous n’avons pas de problèmes pour passer sur les trottoirs lorsque nos voisins sont garés dessus. L’encombrement est minime : il suffit de s’habituer à la « protubérance » que nous crée l’enfant porté (un peu comme pendant la grossesse, mesdames!).
Nous n’avons pas peur d’aller faire les courses avec Progéniture qui reste, du coup, porté contre nous, nous nous offrons même parfois le luxe d’aller dans des lieux hautement fréquentés (un exemple récent : nous avons été à la Convention du Tatouage, et nous n’avons eu aucun problème pour nous faufiler dans la foule tout en faisant attention à ce que personne ne cogne notre fils).
Lorsque nous nous déplaçons en voiture, le coffre n’est pas à moitié condamné par la présence de la poussette, le porte-bébé tient dans mon sac à main (d’accord, j’ai un grand sac à main, mais quand même!).

Je voudrais terminer en abordant la question du portage lorsque l’enfant a acquis la marche, car on me demande également souvent pourquoi je continue à le porter.
A l’inverse, pourquoi ne continuerai-je pas?
Il a toujours autant besoin de câlins lorsque je ne suis pas entièrement disponible, il a toujours besoin parfois de s’endormir contre moi. Il est encore petit, il a encore souvent besoin d’être porté (ou poussé, si j’utilisais une poussette) pour les longs trajets (je reprends l’exemple de ma nounou : pour y aller, nous avons 10 minutes de marche -adulte- habituellement, 20 actuellement car notre nounou est « en panne » et que nous en avons une autre temporairement : je n’envisage pas de le « contraindre » à marcher si longtemps, d’autant qu’il est du genre à aller où il le décidera sans suivre mes instructions).
La question ne se pose pas lorsque l’enfant est en poussette, mais les raisons sont les mêmes lorsqu’il s’agit des déplacements!

Oui, certes, il est lourd. Et alors? C’est mon dos, et contrairement aux idées reçues, son poids n’est pas spécialement handicapant, il est correctement réparti sur mon dos et mes épaules, et je n’ai pas spécialement de douleurs ou de fatigue lorsque je le porte, même avec son gabarit (pour info : 22 mois, 15kg et environ 90cm, Progéniture est un digne descendant des Vikings).

Je continuerai à le porter tant qu’il le demandera.
Le portage fait partie de notre quotidien, Progéniture le réclame souvent, pourquoi l’en priverai-je?

Le portage permet de répondre à plusieurs besoins, particulièrement celui de proximité et celui de mobilité.
Porter son enfant, c’est lui offrir la possibilité de répondre à ses attentes tout en étant au plus proche de lui, et de pouvoir continuer à mener à bien certaines activités.
C’est pour moi un atout essentiel dans ma manche de mère, et, je pense, dans la vie de mon enfant et dans notre relation.

Publicités

46 réflexions sur “Pourquoi porter mon enfant?

  1. ha bah tiens tu vas pouvoir m’aider!!!!
    ton louveteau pèse mesure combien???? parce ue j’ai bien envie de prendre une petite écharpe sans noeud pour l’appoint
    u’est ce que t’en pense de cette pesn???? la matoune mesure 85 cm et 10k5

    • Oh je l’aime tellement d’amour que je m’en suis acheté une deuxième ce matin ^^
      10kg ça va, Progéniture faisait 12kg quand je l’ai achetée et je portais longtemps avec à ce moment là. Maintenant le portage asymétrique est trop inconfortable (15kg et environ 90cm) mais je m’en sers toujours pour l’appoint (30mn max) , par rapport à un sling classique je trouve qu’elle fait gagner 2kg de confort (en gros, avec un sling classique je tiens pas au delà de 13kg alors qu’avec la pesn les 15kg passent facile)grâce à son tissu unique.
      Je ferai un article dessus mais en attendant je ne peux que te la conseiller très vivement. (D’autant qu’ils la font en taille + ce qui est un avantage!)

  2. Merci pour ce billet qui me conforte encore un peu plus pour l’achat d’une écharpe type JPMBB quand bébé2 sera en route.
    J’avais opté pour un Mei Tai pour ma fille mais c’était malheureusement assez limité (pas possible de porter un nourrisson ni un bambin).

  3. Pingback: MES COUPS DE CŒUR / GUEULE – n°2 | Antigone XXI

  4. Vraiment super article, merci Lou!
    C’est tweeté.
    Moi je suis une ambassadrice auto-proclamée des Mei-Taï de Bebesouleil… Dos fragile (deux épaules obligatoires), et pas douée pour les manip’ d’écharpes sur trottoir mouillé. Et j’ai porté abondamment dans le dos nouveau-né et bambin, sans la moindre difficulté.
    Bonnes ballades à toutes et tous!

  5. Très intéressant ce billet ! J hésite à lâcher mon porte bébé babybjorn qui me ruine le dos à l usage (numéro 3 ne pèse que 5kg …) pour passer à l écharpe de portage qui semble mieux adaptée à toutes mes allées et venues pour récupérer son frère et sa sœur chaque jour … Mais que choisir ? Quelle marque et sans me ruiner …

    • Tout dépend de l’utilisation que vous comptez en faire.
      Pour de l’appoint, ou des balades relativement courtes (moins de 2h), je vous conseille très fortement la Petite Echarpe Sans Noeud de JePorteMonBebe. Très facile à utiliser, très rapide, mais asymétrique (portage sur une seule épaule).
      Je l’utilise encore quotidiennement pour de l’appoint avec les 15kg de grand bébé.
      Pour des écharpes longues à nouer, il y a toujours les JPMBB, les Storchenwiege, les Colimaçon… les marques ne manquent pas, et à part les différences entre les tricotées (extensibles) et les tissées (non extensibles), je pense qu’elles se valent toutes.

      Pour ne pas vous ruiner, l’occasion est une excellente alternative : les écharpes tissées notamment sont rodées, donc plus souples que neuves, et une écharpe ne s’abîme pas si l’on l’utilise correctement.
      Des tas de groupes sur Facebook y sont dédiés, sinon des sites d’occasions comme Le Bon Coin, Price Minister… regorgent d’écharpes d’occasion.

      Et je ne peux que vous inciter à lâcher votre Babybjorn, il n’est pas physiologique et n’est bon ni pour vous ni pour votre bébé!

      • Merci pour ce retour détaillé. Depuis hier je regarde plutôt les porte bb mei tai qui me conviendraient mieux je pense que l écharpe ( mon mari doit aussi pouvoir l utiliser sans rechigner …) l écharpe sans nœud oú on ne porte que sur une épaule me laisse sceptique…

      • C’est assez spécial oui. J’ai porté longtemps en asymétrique mais c’est moins confortable sur la durée qu’un portage symétrique.
        Les mei tai sont très pratiques, mais si vous optez pour ce système de portage, assurez vous d’en prendre un qui soit rembourré aux épaules et à la ceinture comme le storchenwiege babycarrier ou l evolubulle de neobulle par exemple!

  6. je découvre le blog et merci pour ces mots!
    Je suis une convaincue qui porte Louloute encore (23 mois) mais plus en jpmbb…
    J en ai une et hâte e l utiliser d ici quelques semaines (Junior arrive pour dans un mois) ^^
    Hate de lire les autres articles 😉

    D.

  7. Bel article! Moi j’ai une lana que j’ai pas mal utilisée les premiers mois, mais maintenant à presque 10 mois, bébé d’amour m’explose le dos, (j’ai des problèmes de dos depuis longtemps) du coup c’est réservé à quelques moments clés, mais qu’est-ce que j’aimerais pouvoir porter dès que j’en ai envie!

    • Ah oui, quel déchirement quand nos lardons mignons grandissent et n’ont plus besoin d’être portés aussi souvent… Mais cela permet de profiter davantage de ces moments qui se raréfient!

  8. Pingback: Pourquoi porter mon enfant? | Porter En Douceur...

  9. Bonjour,

    Mon ainé a bientôt 5ans, et je le prends encore de temps en temps dans le sling (Je rassure tout le monde, moi j’ai des crevettes: il pèse 18kg…). Ma cadette (3.5), elle, préfère l’écharpe dans le dos. Et Bébé (12m) n’a pas (encore?) de préférence.
    Pour avoir eu et utilisé une JPMBB à nouer, une storchenwiege, un sling (tissé) et un bête drap pour le portage à l’africaine, mon retour sur 5ans est le suivant:
    – ayant une poitrine généreuse, la JPMBB me serre de trop et rend le portage moins agréable. Je lui préfère la storchenwiege qui soutient sans serrer. Pour ma part, je n’était à l’aise avec le portage sur le dos avec la JPMBB…
    – à la maison, le portage à l’africaine est tout simplement génial car non seulement il libère les mains, mais aussi les épaules, un atout pour attraper le paquet de chocolat sur la dernière étagère de l’armoire (à moins de l’y laisser bien sagement??? à méditer…lol)
    – pour les portages courts mais fréquents (ex: sortir de la maison pour prendre la voiture garée à 2 min, descendre de la voiture pour déposer les 2 grands à l’école, reprendre la voiture, la garer et rentrer chez soi – en supposant qu’il n’y a pas d’autres étapes…) , la sling est l’idéale de par sa facilité et rapidité d’utilisation. D’autre part, elle est très utile si on doit changer vite fait de position (ventre-hanche; ventre-dos; dos-hanche; etc…) sans enlever ni bb ni le sling. Mais son portage en, asymétrique peut ne pas plaire à tout le monde..

    Actuellement, je réserve la storchenwiege pour les grandes sorties, ou au séance de « hamac/balançoire » dans le jardin.

    Bien sûr, ceci n’est qu’un retour personnel de mon expérience et chacun doit trouver la méthode de portage qui lui convient le mieux et avec lequel il se sent à l’aise.

    Bonne continuation et bon portage

    Nathalie

    • Bonjour,
      Merci pour ces expériences!
      Je suis assez d’accord globalement, à part pour la JPMBB où, n’ayant pas du tout de poitrine, je n’ai pas eu de problèmes concernant le confort de portage! Mais effectivement, j’imagine qu’avec des attributs dignes de ce nom, certains nouages doivent être inconfortables.

      Autrement, je suis parfaitement d’accord notamment sur le sling : je passe parfois des journées entières sans le poser, même lorsque mon fils n’est pas dedans, j’en arrive même à l’oublier (combien de fois on m’a fait remarquer que ma manière de porter mon foulard était spéciale…!). Pour cela, le tube est assez similaire.

      Je ne pratique malheureusement pas le portage à l’africaine, l’écharpe glisse car n’ayant pas de poitrine pour la retenir, sous les 15kg de mon fils, elle finit par glisser et cela devient risqué pour le porté.

      Bon portage à vous!

  10. Mais c’est magnifique!!!! Super article aussi au delà de la beauté de tes oeuvres 😉
    Je parle du portage aussi sur mon blog car pour ma part c’est ma JPMBB qui m’a sauvé la vie!!
    Ici: http://unemamandanslaville.wordpress.com/2014/01/27/8-bonnes-raisons-de-choisir-le-portage-des-la-naissance/
    Et là ausi: http://unemamandanslaville.wordpress.com/2013/10/31/comment-mon-echarpe-a-sauver-ma-vie/
    Si le coeur te dit d’aller y faire un tour!

  11. Pingback: Pourquoi porter son bébé | Zestes de Petits Riens

  12. Pingback: Bienfaits | Pearltrees

  13. Merci beaucoup pour cet article
    Ça fait du bien!
    Je n’avais jamais porte mon premier enfant
    Pour le deuxième je me rattrape
    Il en a eu besoin très vite je l’ai compris
    J’adore ça et lui aussi
    J’ai commencé avec l’écharpe longue JPMBB que je vends car je n’en ai plus besoin
    Aujourd’hui j’utilise l’écharpe sans nœud sling pour portage sur la hanche et je viens d’acheter baby carrier de la marque allemande pour portage dos
    C’est différent et j’adore aussi
    Mon fils s’y est endormi cet après-midi
    Bonne continuation en attendant de vous lire encore et encore!
    Merci

  14. Pingback: Bienvenue sur notre nouveau site ! | Tribu Koala

  15. Pingback: Portage | Pearltrees

  16. Bonjour,

    Je tenais à vous remercier pour vos articles, je n’est pas encore d’enfants (malheureusement..) mais cela me conforte vraiment dans cette idée de portage, et en plus cela permet d’économiser pas mal d’argent (poussette, transat etc..)
    Merci pour ce blog et ces explications très détaillées et pertinentes.
    J’attend avec grande impatience vos prochains articles…
    A bientôt !

  17. Mon chou devait faire à peu près le même gabarit et je le portait encore un peu. Aujourd’hui, à presque 6 ans il mesure 1m23 pour 23 kilos, un descendant viking mais en marron ! Il tient ça de ma mère en fait. J’arrive encore à le porter parce qu’il s’accroche à moi et n’a pas oublié le bon positionnement ! Pour la jpmbb j’ai pas essayé, peu d’écharpes étaient vendues en boutique à l’époque et je préfère toucher et palper avant d’acheter.

  18. Je viens de lire exactement ce que je pense sans avoir jusqu’alors réussi à mettre les mots qui rabattraient le caquet à certaines personnes bien pensantes!!! Mille MerciS!!!

  19. Très bel article. j’ai porté ma fille car je me disais que je l’avais porté neuf mois dans mon ventre et que ce c’était un peu violent de passer de tout à rien. Elle a appris a regarder les choses à des hauteurs différentes (moins près des pots d’échappement) et a dialoguer… Par contre mon fils voulait bien que je le porte mais pas dans un « tissu » je me suis adapté à sa façon… les deux sont autonomes et câlins à la fois, chacun m’a appris un maternage différent. Et puis il faut faire comme on le sent, car porter à contre coeur ce n’est pas une solution.

  20. Pingback: revue de presse du 5 juillet 2014 - M.M Blog – Materner avec un grand Aime

  21. Magnifique article et très utile pour une future mère un peu perdue 🙂 Une petite question, vous n’avez donc pas acheté de pousse-pousse lorsqu’il était tout petit ? et pour la nounou, comment faisait-elle si elle voulait aller se promener avec lui ? merci d’avance…

    • Bonjour,
      Nous avions récupéré une poussette de ma soeur aînée, mais elle ne nous a servi que pour la coque, en mode siège-auto. On a essayé une fois de l’installer sur le support à roulettes, j’ai cru que le bébé allait tomber 20 fois et que j’allais arracher la moitié des attaches, elle est donc restée pliée!
      La nounou par contre le promenait en poussette, mais comme il n’a été en garde qu’après l’acquisition de la marche, c’était plus « au cas où » qu’autre chose 😉

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s